Les rituels matinaux des 10 entrepreneurs les plus inspirants du monde.

Retrouvez l article de Entrepreneur.com The Morning Rituals of 10 of the World’s Most Inspirational Entrepreneurs (Infographic)

Les chefs d’entreprise les plus prospères du monde ont des routines matinales parfaitement maîtrisées afin commencer leur journée de façon très productive.

Dans l’ensemble, les entrepreneurs ont tendance à être des lève-tôt : Jack Dorsey, Lord Alan Sugar, Tory Burch, Tim Armstrong et Indra Nooyi, par exemple, se réveillent généralement tous avant 6 heure.

Une pratique sportive semble également être une autre base de leur matinée. Richard Branson aime commencer sa journée par une baignade rapide, une session de kite surf ou un match de tennis, tandis que Lord Alan Sugar préfère une balade à vélo, à travers la campagne anglaise.

Découvrez les routines matinales de Mark Zuckerberg, Peter Jones, Arianna Huffington… dans l’infographie ci-dessous:

 

 

 

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

6 étapes pour devenir un étudiant-entrepreneur à succès !

Retrouvez ci-dessous un article de l’Entrepreneur.com ! Consulter l’article en anglais sur le site Entrepreneur.com

 

Bill Gates. Mark Zuckerberg. Larry Page. Sergey Brin,… Ils sont à l’origine d’entreprises mondialement reconnus. Ils sont milliardaires, ont fait fortune dans le secteur des technologies et ont lancé leur entreprise alors qu’ils n’étaient encore que des étudiants. Il ne fait aucun doute que ce sont par ailleurs des personnes brillantes .

Mais ils sont surtout  la preuve vivante que vous ne devez pas attendre l’obtention de votre diplôme pour vous lancer dans l’entrepreneuriat. Et, comme ce fut le cas pour Gates ou  Zuckerberg, vous pourriez même ne pas avoir de diplôme du tout (bien que, pour être clair, nous ne préconisons pas de décrochage!).

Si vous envisagez de devenir un entrepreneur étudiant, comme pour tout projet que vous entreprenez, vous devrez avoir un plan clair – pas un morceau de papier griffonné la nuit sur un coin de table- mais des recherches précises sur les étapes nécessaire pour amorcer avec succès le lancement de votre entreprise.

Voici un aperçu des six étapes les bases de démarrage d’une entreprise. À première vue, cela semble facile, mais, comme beaucoup d’entrepreneurs étudiants vous le diront, cela peut être plus difficile qu’il n’y parait, surtout quand il faut jongler avec un emploi du temps d’étudiants à côté.

  • Évaluez vos compétences commerciales, vos connaissances et vos objectifs.
  • Trouvez l’idée d’entreprise qui vous convient le mieux.
  • Identifiez vos concurrents (et se préparer à les écraser).
  • Faites un plan d’affaires.
  • Cherchez un mentor utile.
  • Enregistrez votre entreprise, ouvrez votre entreprise au public et amusez-vous !

 

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

21 conseils incontournables pour les nouveaux entrepreneurs !

Retrouvez les conseils d’Andrew Medal, entrepreneur qui partage ses conseils sur le site Entrepeneur.com !

À 15 ans, il lance une première entreprise : il vend des tee-shirt imprimés à l’aide d’un scanner, à ses camarades de classe. L’argent gagné par Andrew est ensuite réinvestit dans une entreprise de détaillant de téléphones portables. Il le concède : il est entrepreneur du plus loin qu’il s’en souvienne.

Il a été à la tête de différentes sociétés, il a construit des stratégies d’entreprises, mis des produits sur le marché. Il a gagné des millions, tout perdu aussi. Il est eu des réussites et mais aussi des échecs.

C’est pourquoi aujourd’hui il est la personne idéale pour vous donner 21 conseils que vous pouvez suivre aveuglément !

 

Retrouvez l’intégralité de l’article ci-dessous ou sur le site Entrepreneur.com

 

At age 15 I started a clothing company with a friend’s scanner and sold T-shirts to my peers at school. I parlayed that money and started a mobile detailing business.

I’ve been an entrepreneur for as long as I can remember.

I’ve had service-based businesses and product-based businesses. I’ve built teams. I’ve built visions. I’ve taken products to market. I’ve helped raise millions of dollars. I’ve lost everything. I’ve had success. I’ve had failure.

These 20 tips are lessons I’ve learned along the way.

 

1. Take risks.

One of the most exciting parts of being an entrepreneur is the thrill and exhilaration you get from seeing if something works.

 

2. Answer questions on Quora( https://www.quora.com)

This helps establish your expertise, knowledge and wit. It is also cool to look back at your answers and see how much you’ve grown personally and professionally by re-reading your previous answers.

 

3. Cold email everyone.

Do it. See my previous column that shows you how to cold email, and the value of cold emailing.

 

4. Keep an idea journal.

Anyone who said ideas aren’t worth anything never had a good idea. Don’t listen to that crap. I write 10 ideas every night in my idea journal. Read what James Altucher says about your “idea machine.”

 

5. Network up.

Networking up can afford you mentorship opportunities, help strengthen your network (obviously) and help you learn from people who have the success you desire.

 

6. Network horizontally.

Your peer group is going to be with you forever. Meet them, learn from them, network with them.

 

7. Network down.

You’re going to always have more knowledge and experience than others. Even if you’ve only been an entrepreneur for one month, there’s an entrepreneur out there that’s only been an entrepreneur for one day.

 

8. Be open to advice.

Listening to the right advice is valuable to your business and your life.

 

9. And don’t listen.

Don’t listen to all advice. Take everything with a grain of salt, and learn how to trust your gut.

 

10. Work with people you like.

This is important. If you don’t like the people you work with, you will never be able to maximize your opportunities and thrive.

 

11. Disconnect.

It’s easy to lock yourself in a room and work all day and night. Learning to disconnect is just as important as working hard. Your brain needs rest. Disconnecting can give your brain the necessary reset it may need to help solve the problems you’re facing that day. This might be the most valuable lesson you learn.

 

12. Brand yourself.

No matter what you do, it is important to have a strong personal brand. As an entrepreneur, branding yourself is your only real security.

 

13. Commit to a regular workout schedule.

One of my mentors/business partners sold his business to Richard Branson and has had some pretty wild success. When I asked him the single most important advice he could give me about being an entrepreneur, he said: “Your health is your most important asset. You can be the most successful person in the world, but that won’t matter if you don’t have your health.”

Every day, I commit time to fitness.

 

14. Learn everyday.

Entrepreneurship is about solving problems and learning on the go. It’s exciting to learn new things, and as entrepreneurs we should be learning something new every day. That’s part of the gift of entrepreneurship.

 

15. Write down what you learn.

Writing down the things you learn on a daily basis is important too. Some days are harder than others, and having a journal of all of the things you’ve learned will give you strength when you’re feeling weak.

Learning is an asset, and your lessons can help give you reassurance when you feel like giving up. It can be that “money in the bank” when there’s actually not any money in the bank, and give you the courage to keep fighting.

 

16. Use LinkedIn.

LinkedIn is a very effective business tool. You can network with pretty much anyone, read blog posts and show off your accomplishments and expertise on your profile.

 

17. Read everything.

Dedicate time to reading blogs, newspapers, magazines and books. Read stuff related and unrelated to your business and read fiction and non-fiction. I read everything, and it makes me more intelligent, cultured and dare I say more attractive.

Check out what Warren Buffett says about reading.

 

18. Eat healthy.

Food is the energy source for your body. If you eat unhealthily, you’re going to have low energy levels and risk potential health issues. This will save your life.

 

19. Get a part-time job.

If you don’t have regular income coming in from your startup yet, get a job, even if you have support or savings. It will help alleviate your monetary stresses, which can create an unhealthy mental state.

You need to be strong as possible to take over the world through business, and the last thing you want to think about is how to pay rent next month. Plus, at your part-time job, you can tell everyone about your new business, and potentially gain users, clients or customers depending on what type of business you’re creating.

 

20. Ask for help.

Put the pride aside. This thing of ours (entrepreneurship) is much too difficult to do alone. Ask for help. People will respect your willingness to learn and be humble. You’d be surprised what can happen when you ask.

 

21. Don’t ever give up.

If you’re an entrepreneur, be an entrepreneur. Don’t listen to the naysayers. If you fail with one idea, start another. You’re an entrepreneur, no matter what, whether up or down, success or failure, you’re always an entrepreneur. Remember that.

 

Bonus: Have fun.

Do what you want, enjoy life, build the business and culture you’ve always dreamed of. Fun is infectious, and can help attract the right customers, the right team and all of the right opportunities.

 

Sticking with my advice, and putting those paper greenbacks where my mouth is, feel free to contact me at andrew.medal@gmail.com if I can be of any help.

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

North Bay annonce le lancement d’un incubateur d’entreprises

Hier a eu lieu, au Centre multiculturel de North Bay et du district, la conférence de presse annonçant la création d’un incubateur d’entreprises – une nouvelle structure d’accompagnement de projets de création d’entreprises, initiative dont le RDÉE Ontario – La Bonne affaire est fier d’être partenaire .

Jay Aspin, Député fédéral de la circonscription de Nipissing‑Timiskaming et Victor Fedeli (photo) député provincial de Nipissing, ont pris la parole lors de cet événement.

L’incubateur Genesis Enterprise sera lancé officiellement au premier trimestre de 2015.

Découvrez l’article de Nugget.ca et Baytoday.ca sur le sujet !

 

 

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse de Fednor diffusé suite à la conférence de presse:

Un investisement du gouvernement Harper appuie le développement et la croissance des affaires à North Bay et dans les régions environnantes

Le 16 décembre 2014 – North Bay (Ontario) – Industrie Canada/FedNor

Jay Aspin, député de Nipissing—Timiskaming, au nom de l’honorable Greg Rickford, ministre des Ressources naturelles du Canada et ministre de l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario (FedNor), a annoncé aujourd’hui, un investissement qui vise à appuyer le développement des affaires et la création d’emplois dans la région de North Bay.

Le financement de 91 676 $ permettra au Centre multiculturel de North Bay et du district de créer et d’exploiter un incubateur de petites entreprises au centre-ville de North Bay. L’installation comprendra un local où des programmes de mentorat, d’encadrement et de formation pour les entreprises pourront être offerts aux nouveaux entrepreneurs. L’incubateur pourra accueillir jusqu’à 23 entreprises et concentrera ses activités sur l’aide aux nouveaux arrivants, aux jeunes entrepreneurs, aux diplômés postsecondaires, aux francophones et aux Autochtones, ainsi qu’aux personnes ayant perdu leur emploi et qui désirent maintenant démarrer leur propre entreprise.

 

Les faits en bref

Cet investissement de FedNor se veut un complément aux efforts du gouvernement du Canada annoncés dans le cadre du Plan d’action économique de 2013 visant à aider les incubateurs et accélérateurs d’entreprises exceptionnels et à fort potentiel à élargir les services qu’ils offrent aux entrepreneurs.

Le financement annoncé aujourd’hui s’inscrit dans le cadre du Programme de développement du Nord de l’Ontario de FedNor. Ce programme appuie des projets qui favorisent le développement économique durable des collectivités, qui stimulent le développement et la croissance des entreprises et qui facilitent l’innovation dans l’ensemble de la région.

Depuis 2006, dans le cadre du Programme de développement du Nord de l’Ontario de FedNor, le gouvernement du Canada a investi plus de 329 millions de dollars à l’appui de plus de 1 600 projets. Ces investissements ont permis de créer plus de 21 500 emplois dans l’ensemble du Nord de l’Ontario.

Citations

« Notre gouvernement effectue les bons investissements pour stimuler le développement et la croissance des affaires, tout en créant des emplois et en permettant à North Bay et à toutes les collectivités du Nord de l’Ontario à être bien placées pour profiter des perspectives économiques à long terme. L’annonce d’aujourd’hui montre clairement que nous sommes résolus à fournir aux entrepreneurs les ressources dont ils ont besoin pour démarrer une entreprise, créer des emplois et connaître le succès dans l’économie moderne. »

– Jay Aspin, Député de Nipissing–Timiskaming

« Au nom des entrepreneurs potentiels de North Bay et des régions environnantes, j’aimerais remercier le gouvernement du Canada d’investir dans l’avenir de notre économie par l’intermédiaire du secteur des petites entreprises. Le financement annoncé d’aujourd’hui fournira aux entrepreneurs de partout dans la région un accès aux outils dont ils ont besoin pour prendre de l’expansion, innover et lancer des idées sur le marché. »

– Don Curry, Directeur exécutif, Centre multiculturel de North Bay et du district

 

 

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

Le RDÉE Ontario – La Bonne affaire partenaire d’un atelier Affaires et réseautage dans le cadre de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat

Dans le cadre de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat qui se déroulait du 17 au 23 novembre 2014 – la plus importante célébration de l’entrepreneuriat au monde – le RDÉE Ontario – La Bonne affaire, en partenariat avec la bibliothèque d’Ottawa et le Regroupement des gens d’affaires de la capitale nationale (RGA), a organisé mercredi 19 novembre un atelier à l’attention des entrepreneurs issus de l’immigration francophone.

Il s’agissait d’une occasion extraordinaire pour tous les jeunes entrepreneurs de poser des questions aux intervenants issus de secteurs variés tels que le démarrage d’entreprise et la planification, le marketing, les questions juridiques en affaires, la comptabilité et le financement. Ont répondu présents les conférenciers et panélistes suivants :

  • Monsieur Denis Aubin, consultant et chef d’entreprise, expert en démarrage et planification d’entreprise, vice-président du Regroupement des professionnels nés et formés à l’étranger (RPNFE). M. Aubin possède près de 30 ans d’expérience canadienne et internationale;
  • Monsieur Jaime Baquero, fondateur et président de l’entreprise Récifs depuis 25 ans, Expert en perspective entrepreneuriale et organisateur de la foire des entrepreneurs multiculturels d’Ottawa-Gatineau; 
  • Monsieur Antoine Carrière, consultant pour GABCM, une entreprise offrant des solutions créatives pour des entreprises, individus et des organismes, M. Carrière est également Conseiller aux entreprises chez Investir Ottawa et partagera avec vous ses connaissances dans le domaine;
  • Madame Mélanie Cloutier, Directrice chez BDO Canada s.r.l., experte en comptabilité;
  • Madame Francine Danais, Avocate chez La Boîte Juridique, experte en droit des affaires;
  • Monsieur Marek Rymarz, Directeur de comptes à la Banque de développement du Canada (BDC). Expert en financement aux petites et moyennes entreprises.
  • Madame Jalila Temsamani, commissaire en développement d’entreprises au CLD Gatineau, experte en marketing, branding et réseaux sociaux, animatrice du programme « Devenir entrepreneur »

 

Les participants étaient répartis en 7 groupes dépendamment qu’ils étaient déjà en affaires ou en démarrage d’entreprise.

L’atelier a connu un franc succès avec 45 inscriptions recensées, et a suscité des échanges pertinents durant  la période de questions- réponses qui a suivi les présentations des panélistes.

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

What can you expect if you join a start-up ?

Many employees who join start-ups get a taste of the ping pong matches and late night pizza delivery. Still, depending on when you join a fledgling company, the experience can be entirely different.

Read the article of BBC

A quoi doit-on s’attendre en rejoignant une start-up?

Beaucoup de salariés qui rejoignent des start-up ont fait l’expérience des matchs de ping-pong et des livraison de pizzas lors de la dernière nocturne au bureau. Cependant, l’idée que vous pouvez vous en faire est parfois bien éloignée de la réalité…

Lire l’article de BBC en cliquant ici

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

Le Canada dans le top 5 des meilleurs pays au monde pour les startups!

Selon l’étude de l’Université de l’État de Washington (WSU) rapportée par Fast Company, le Canada est, avec Hong Kong, les États-Unis, Singapour et l’Australie, un des 5 pays les plus accueillant pour pour les entreprises en démarrage!

Consulter l’article de lesaffaires.com a ce sujet.

 

 

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

“Embrace the American dream, believe in the possibility of success, but exercise good old Canadian caution along the way.”

… said Ken Tencer, writer and CEO of Spyder Works Inc. in his article for Globe and Mail “Americans want to be Bill Gates. Canadians want to be careful” !

…………..

“Embrassez le rêve américain, croyez en possibilité d’un succès, mais tout au long du chemin, exercez la bonne vieille prudence canadienne”

… explique Ken Tencer, writer and CEO of Spyder Works Inc. , dans son article pour Globe and Mail “Americans want to be Bill Gates. Canadians want to be careful” !

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

Signature de la convention pour l’emploi des Français en Ontario

 

M. Jean-François Casabonne Masonnave, le Consul général de France à Toronto,  Daniel Sigouin, directeur général du RDÉE Ontario et Annie Dell, gestionnaire du développement des affaires, produits et services du RDÉE Ontario se sont retrouvés ce matin au RDÉE Ontario, 2 rue Carlton à Toronto, pour signer une convention liant, une nouvelle fois, le Consulat général de France à Toronto et le Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Ontario (RDÉE Ontario).

Journalistes et figures incontournables de la francophonie en Ontario étaient au rendez-vous; au total une trentaine de personnes ont répondu présent ce matin pour assister à l’événement.

Après un discours du Consul, puis la signature officielle de l’avenant à la Convention, les invités ont pu partager une coupe de Champagne.

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow

Les espaces de travail partagés se développe à Sudbury

À tous les entrepreneurs qui en ont marre de travailler de chez eux, voici un article qui pourrait vous intéresser !

Avec le prix des loyers dans certaines villes, les nouveaux entrepreneurs se retrouvent souvent à devoir travailler de chez eux. Ce qui peut rapidement devenir inconfortable si l’on n’a pas la possibilité de recevoir des clients ou d’organiser des réunions.

C’est pour cela que récemment, des espaces de travail partagés ont commencé à apparaitre.

Dernièrement, c’est à Sudbury qu’un de ces espaces a été créé.

Plus d’information sur le site de Northern Ontario Business.

—-

To all entrepreneurs who are tired of working from home, here is an article that might interest you !

With the rising of rents in some cities, new entrepreneurs often find themselves obliged to work from home. Which can rapidly become uncomfortable if you don’t have the possibility to welcome clients or organize meetings.

This is why we are now facing a new trend, the apparition of shared working spaces.

Lately, one of them was created in Sudbury.

More information on Northern Ontario Business.

  0 COMMENTS
Continue Readingred arrow
Categories